CalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ
OUVERTURE forumAprès de longs mois, Gemories ouvre enfin ses portes le 5 avril !
Attention AttentionPassez bien sur les annexes afin de pas faire d'erreur technique !
Message pas importantSinon plein plein plein de love les amours, on vous aime déjà tous hyper fort.
soucis de codageOn rencontre des petits soucis de codage. On règle les soucis au plus vite !

Partagez | 
 

 touch me like you do (arison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Souviens-toi de toujours essayer
Ariana I. FairchildSouviens-toi de toujours essayer
let me contact you
Mon arrivée sur Gemories date du : 05/04/2017 et j'ai déjà posté : 60 messages et obtenu : 440 points. On me dit souvent que je ressemble à : la magnifique shay mitchell et je crédite : primbird (avatar), beerus (signature). Sur internet on me connait sous le pseudo : sarah/atlantis.
Etant né(e) le : 14/08/1995 j'ai actuellement : 22 ans. De nationalité : anglo-égyptienne, le désert dans la peau et la classe jusqu'au bout des ongles. j'en suis plutôt fier(e) : . Dans la vie de tous les jours, je suis : étudiante en archéologie, cauchemar de la loge et on peut m'affilier : à la tinley school - pour le moment secrètement ou non. Actuellement : célibataire, mais propriété privée de jackson. et de victoire. les deux, en fait j'ai un penchant pour : les hommes et les femmes, c'est pareil - les deux la détestent.

Sam 15 Avr - 11:37

touch me like you do
ARIANA I. FAIRCHLD & JACKSON T. REYES
Elle tirait presque nerveusement sur les doigts de ses gants, la tête ailleurs. Ne prêtait pas la moindre attention à ce que pouvait bien raconter le prof d'auto-défense. Pourtant, elle aimait bien ça, le krav maga. Elle avait sculpté son corps pour en faire une arme, intégralement. En plus, elle devait admettre que c'était sympa, que de pouvoir taper sur les autres en toute légalité. Même si dernièrement, ses propres réactions l'effrayaient. Elle appréciait un peu trop ça. Le pouvoir. La puissance. Se venger. Elle avait tellement, tellement de colère. L'éclat vert de son agate se ternissait. Sans qu'elle puisse vraiment y faire quoique ce soit. Ses iris viraient un peu plus à l'or. Et elle savait parfaitement pourquoi.

L'élève le plus proche d'elle avait soigneusement conservé une distance de deux mètres entre eux. Comme si elle pouvait le tuer, vêtue comme elle l'était. Les gants, évidemment; le t-shirt manches longues, obligatoire (d'ailleurs, elle crevait de chaud); le long jogging, forcément. Enfin, même ainsi, les accidents arrivaient. En 1743, un pervers était mort d'un malaise après s'être un peu trop intéressé au corsage de sa robe. Oups. Le souvenir lui arracha un souvenir carnassier - et elle devait franchement être terrifiante, car son voisin s'écarta un peu plus. Trouillard.

... Reyes et Fairchild, vous serez les suivants. La mention de son nom par le prof l'arracha à ses pensées, et elle haussa un sourcil. Avant de comprendre. Oh. Que. Non. Il ne la regardait pas, mais elle sentait tout le désaccord qui exsudait de son être. Pour une fois qu'ils étaient d'accord, tous les deux. Elle n'avait jamais rien demandé à personne, en plus, et elle n'avait pas tué depuis des mois. En plus, elle essayait vraiment de s'intégrer à Tinley - enfin, un peu. Par conséquent, elle ne voyait pas du tout pourquoi une entité divine indéterminée voudrait absolument lui pourrir l'existence. Le truc sympa, dans l'histoire, c'était que ça cassait visiblement autant les pieds à Reyes qu'à elle. Tant mieux. Au moins, elle aurait peut-être l'occasion de lui envoyer son pied dans son visage si parfait et de lui arracher son petit sourire arrogant.

Sans vraiment réfléchir ni protester, elle se mit debout, s'attacha les cheveux en une longue tresse qui la gênerait moins, et fit craquer de manière sonore les articulations de ses mains et de sa nuque.. Autant en finir le plus vite possible. Reyes n'avait pas bougé - probablement en train de justifier par a+b qu'il ne pouvait pas se battre contre une fille. Tss. Comme s'il avait des principes. Pour faire bonne mesure, et malgré tout marquer son désaccord notable, elle adressa un regard noir à l'assemblée et au prof - qui se contenta de sourire, visiblement très content de lui - et posa les yeux sur Reyes, toute sa haine à son égard concentrée dans ce simple regard. Elle le haïssait, viscéralement. Elle se posta au centre du cercle, et attendit, jaugeant Reyes, ses forces et ses faiblesses. Parce qu'il se prendrait bien son pied dans la figure, question d'honneur. 'C'est entre toi et moi, maintenant, Reyes. Ne pleure pas après ta défaite, ça creuse les rides et tu serais moins beau.'


electric bird.

_________________
SINNER'S DEVIL TOUCH
there's a darkness deep in me, i keep falling asleep to these wicked dreams; can't fight the darkness deep in me
Revenir en haut Aller en bas
 
touch me like you do (arison)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» iTagX iPhone & iPod Touch & Safari
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» Charly Acciari - Touch My Electro
» The Jacky Touch'
» Appli Nabaztouch sur Iphone/Ipod Touch qu'en pensez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GEMORIES :: Tinley School :: straight for the castle. :: la Salle d'Armes-
Sauter vers: